Liste
Article de Faction A
Article25.02.2016

Les composantes d’une infrastructure
de tests analytiques

Un des facteurs clés de succès d’une livraison de solution analytique est la mise en place de l’infrastructure nécessaire pour soutenir la stratégie de tests proposée, soit les serveurs physiques et les bases de données dans lesquelles les tests sont effectués. Tout au long du processus de certification, l’infrastructure de tests doit correspondre aux buts et aux objectifs spécifiques de la stratégie de tests.

  1. COUCHES DE CERTIFICATION
    Il s’agit des couches de tests conceptuelles que le projet analytique doit traverser à mesure qu’il progresse du développement à la production. Des critères d’entrée et de sortie définissent les conditions nécessaires pour passer d’une couche à l’autre.
  2. ENVIRONNEMENTS DE CERTIFICATION
    Ces environnements en arrière-plan des couches de certification représentent les environnements de données où les tests doivent avoir lieu.
  3. DOMAINES DE CERTIFICATION
    Les domaines de certification sont des éléments spécifiques qui doivent être vérifiés à plusieurs reprises, car ils ne se limitent pas à une couche de certification en particulier. Il peut s’agir d’éléments techniques de niveau inférieur directement liés aux données, tels que les signatures, les clés, les identifiants de chargement, et ainsi de suite.
    À des niveaux supérieurs, ils identifient les modules d’affaires autonomes qui peuvent être testés et certifiés de façon indépendante. Aux niveaux les plus élevés, les domaines peuvent inclure des secteurs d’activités distincts. Ces derniers peuvent être subdivisés en secteurs de certification logiques indépendants.